Assemblée_nationale
assemblée nationale
baobab
baobab
fort
fort
Ministere_des_affaires_etrangere
ministere des affaires etrangere
monument
monument de la renaissance
mosquee_corniche
mosquee corniche
palais
palais
pont st louis
pont Faidherbe
mosquee_Touba
grande mosquee de Touba
vue dakar
ville de dakar
Bootstrap Slider

LE BOU EL MOGDAD 924 Vue(s)


adresse : FLEUVE SÉNÉGAL, SAINT-LOUIS ET PODOR

Construit au début des années 50 dans les chantiers et ateliers De Biesbosch à Dordrecht, en Hollande, et pour le compte des "Messageries du Sénégal" le navire fluvial BOU EL MOGDAD avait pour mission initiale la desserte des villes et des ports fluviaux de l'intérieur du Sénégal et de la Mauritanie: Richard Toll, Rosso, Dagana, Podor, Matam, Kaedi, et jusqu'à Kayes au Mali, soit près de 1.000 km à l'intérieur des terres.

En 1975, Georges Console rachète le BOU EL MOGDAD à la société des Messageries du Sénégal, alors qu'il était abandonné le long des quais de Saint Louis. Son ambition est de l'exploiter à des fins touristiques : les premières croisières débuteront en 1980.

Le BOU EL MOGDAD quittera cependant Saint Louis en 1984, après la mise en œuvre du barrage anti-sel de Diama, pour partir vers de nouvelles aventures en Casamance, en Guinée Bissau et en Sierra Léone avant de revenir, en 1998, dans le Delta du Saloum.

Le rachat du BOU EL MOGDAD par un consortium saint-louisien conduit par JJ Bancal, est conclu en mai 2005, avec une mise à disposition du bateau à Foundiougne (Saloum) .

C’est le 25 Octobre 2005, après avoir reçu l’autorisation des autorités, que le pont Faidherbe s’est ouvert et refermé en 4 heures, permettant au BOU de regagner le quai de sa jeunesse.

L'ancien équipage sera reconduit pour la plupart, dont feu Baba Sarr, seul pilote du bateau pendant plus de cinquante ans. Depuis lors, il effectue une rotation par quinzaine entre Saint- Louis et Podor, avec une cinquantaine de passagers et 20 membres d'équipage.

Le « BOU » est en acier riveté, mesure 52 mètres de long et 10 mètres de large. Il est propulsé par 2 moteurs Sulzer de 400 chevaux. Il comporte 5 niveaux dont le pont supérieur qui permet d'admirer la beauté du fleuve et de la vallée, 28 cabines doubles, un restaurant et une petite piscine. Ce mythe flottant qui défend les couleurs de la Ville et de sa Région suscite toujours l'enchantement des riverains du fleuve sur son majestueux parcours

Sources : Syndicat d’initiatives et de tourisme de Saint-Louis.


galerie photos


localisation