Assemblée_nationale
assemblée nationale
baobab
baobab
fort
fort
Ministere_des_affaires_etrangere
ministere des affaires etrangere
monument
monument de la renaissance
mosquee_corniche
mosquee corniche
palais
palais
pont st louis
pont Faidherbe
mosquee_Touba
grande mosquee de Touba
vue dakar
ville de dakar
Bootstrap Slider

LE PONT FAIDHERBE 653 Vue(s)


adresse : SAINT-LOUIS / SENEGAL

Les 4 vies du « Pont Faidherbe »

Le premier pont Faidherbe était un pont flottant (1865/1897) d’une longueur totale de 680 mètres. Ce premier « pont Faidherbe » fut inauguré le 02 juillet 1865. Après 32 ans de services, il fut remplacé en 1897 par un ouvrage réalisé par la société Nouguier, Kessler et Compagnie.

Ce deuxième pont Faidherbe (1897/1933) était long de 508,3 mètres. Il était doté de 7 travées indépendantes (5 grandes travées, une travée tournante et une petite travée au départ de l’île) et pesait 1300 tonnes. Il connût deux inaugurations. La première, le 14 juillet 1897 par le gouverneur Chaudie. La seconde inauguration se déroula le 19 octobre 1897 en présence du Ministre Lebon qui donna à Léon D’Erneville, le président du Conseil général d’alors, l’occasion de rappeler que ce pont était l’œuvre exclusive du budget local et qu’il avait été réalisé dans l’enveloppe budgétaire initiale.

Le troisième pont Faidherbe (1933/2011). En fait, l’entreprise Daydé réhabilita le pont (1929-1933) ce qui équivalait à l’époque, en temps et en argent, à une véritable reconstruction. La totalité des poutres a été remplacée. Une chaussée bétonnée succéda à l’ancien platelage. Le trottoir amont fut élargi tandis que le trottoir aval, supportant la conduite d’alimentation en eau de la ville, fut réduit à la largeur d’un mètre. Le travail dura quatre ans sans en entraver la circulation. La travée tournante fut, elle aussi, l’objet d’une réfection entre 1932 et 1933. Le mécanisme de roulement de la travée tournante a toujours été le souci permanent des hommes de maintenance. Toutefois son âge n’a pas empêché le pont de s’ouvrir et de se refermer assez facilement : en 4 heures de temps seulement, le 16 octobre 2005 pour laisser le Bou el Mogdad rejoindre la partie amont du fleuve.

Le quatrième « Pont Faidherbe » (2008-2012) est celui dont les travaux de réhabilitation ont démarré le 29 novembre 2008 et a été inauguré en juillet 2012. Ce chantier a compris le remplacement intégral de la superstructure métallique, la réhabilitation des piles, la restauration du mécanisme de la travée tournante, ainsi que l’éclairage du pont et le déplacement des réseaux. Les travaux furent menés à Saint-Louis, mais aussi à l’extérieur du pays. Les nouvelles travées ont été fabriquées en France sur 2 sites dans les ateliers Eiffage Construction Métallique et Berthod.


galerie photos


localisation